Le projet Les enjeux

L’arrivée de la ligne à grande vitesse à Bordeaux en 2017 est une opportunité exceptionnelle de développement pour toute l’agglomération bordelaise et la région Aquitaine.

Les acteurs et les pouvoirs publics ont décidé d’en faire un véritable moteur de développement et d’attractivité territoriale :

  • en lançant dès 2009 le projet d’aménagement et de développement urbain Bordeaux-Euratlantique ;
  • en développant les transports collectifs (urbains et périurbains) et à grande vitesse, et en encourageant le fret ferroviaire ;
  • en initiant la modernisation et l’agrandissement du site ferroviaire de la gare Bordeaux Saint-Jean, représentant un investissement financier de plus de 200 millions d’euros.

Le projet Bordeaux-Euratlantique concerne les communes de Bordeaux, Bègles et Floirac. Ce projet de grande envergure prévoit sur une période de 20 ans :

  • la construction de 15 000 à 16 000 logements ;
  • l’arrivée de 25 000 à 30 000 habitants ;
  • le développement d’un centre d’affaires européen autour du site ;
  • la création à terme de 25 000 emplois.

Situées au cœur de ce projet, la gare de Bordeaux Saint-Jean et son extension côté Belcier apportent de nouveaux espaces de vie ouverts sur la ville. Commerces de proximité et services aux voyageurs, la gare Bordeaux Saint-Jean de demain vous accompagne au quotidien. Elle devient un véritable pôle d’échange performant pour tous les réseaux de transports en permettant sur un même lieu les interconnexions entre le TGV, les trains Intercités, le TER, le tramway, les bus de ville, les autocars TransGironde et autres navettes, les voitures et les vélos.
La métropole du 21e siècle fait du développement durable l’une de ses priorités, la nouvelle gare place ainsi l’intermodalité au cœur de son fonctionnement.

Lieu de vie pensé pour les voyageurs et les riverains, la gare Bordeaux Saint-Jean est également la première pierre d’un grand projet de développement économique.
Véritable porte d’entrée au cœur de l’agglomération, la gare représente un facteur fort d’attractivité pour les entreprises. Avec le futur centre d’affaires, positionné sur le tertiaire et l’innovation, la métropole sera identifiée au niveau européen comme un acteur économique majeur. Bordeaux et la région Aquitaine déploieront tous leurs atouts, au service de l’emploi, du développement économique durable et de la qualité de vie des habitants, actuels et futurs.