Bouchon ferroviaire Un dialogue permanent

Dialogue - Photo Rodolphe ESCHER

Bouchon ferroviaire de Bordeaux : un dialogue permanent avec le territoire

La construction des deux nouvelles voies ferrées s’est déroulée en pleine ville, au cœur de la rive droite de Bordeaux. Tout au long du chantier, SNCF Réseau a déployé un vaste dispositif de dialogue avec le territoire traversé. Objectifs : informer les acteurs locaux et les riverains du déroulement des travaux, écouter leurs attentes afin de conduire le chantier dans les meilleures conditions possibles.

Ce dispositif reposait sur une large palette de moyens, adaptés aux différents publics : comités de suivi réguliers avec les associations de riverains et les mairies, permanences hebdomadaires sur le chantier, ligne téléphonique et courriel, diffusion en boites aux lettres de feuillets d’information avant chaque intervention pouvant impacter l’environnement, sans oublier les journaux du chantier.

Au coeur du chantier

Depuis 2015, SNCF Réseau a ouvert les portes du chantier au public. Plus de 80 personnes ont pu fouler les nouveaux quais avant l’arrivée des trains en mai 2016, découvrir les savoir-faire de ce chantier exceptionnel, comprendre les mécanismes de la circulation ferroviaire et poser toutes leurs questions aux équipes de SNCF Réseau.

Zoom : Le Tube, une concertation inédite et ludique

Engagée dans la vie des territoires, SNCF Réseau contribue à la réflexion collective conduite par les collectivités locales sur les aménagements urbains envisageables sous l’estacade, au titre de propriétaire et de futur exploitant de l’ouvrage. Dans ce cadre, SNCF Réseau et ses partenaires ont interrogé le public sur les usages possibles de ces nouveaux espaces ferroviaires, à travers une concertation originale et ludique, les 19 et 20 mars 2016 derniers, à Cenon. Le temps d’un week-end, l’association « Bruit du frigo » a accueilli les citoyens au cœur de l’Estacade dans un espace repensé en parc d’attraction urbain, nommé « Le Tube ». A travers des installations étonnantes et dans une ambiance conviviale, près de 4 000 participants ont pu découvrir ce lieu unique, expérimenter ses usages possibles et donner leur point de vue sur l’avenir de l’estacade. Leurs contributions serviront à alimenter le futur programme d’aménagement.

Pour en savoir plus sur le projet :

Voir le dossier de presse